Médiathèque de Plouzané

Blog officiel de la médiathèque de Plouzané

La Route 28/06/2009

La Route
de Cormack McCarthy
aux éditions de l’Olivier

Détails sur le produit

Un homme et son fils errent dans un paysage désolé, couvert de cendres, poussant leur caddie rouillé rempli d’objets hétéroclites vers une destination trop incertaine. Tout n’est que mort et désolation, le froid règne en maître, plus de faune ni de flore, quelques humains survivent, mais sont-ils tous encore humains ? Qu’est-ce que « être humain » ?

Cormack McCarthy ne nous donne pas les clés pour comprendre ce qu’il s’est passé mais l’important n’est pas là. Il nous emmène dans un voyage initiatique, métaphysique et crépusculaire, une plongée dans une angoisse funeste avec une humanité en voie d’extinction, qui pourtant continue à se nuire à elle-même. Roman philosophique et roman d’épouvante relayant les thèmes chers à l’auteur : la violence, le combat brutal du Bien et du Mal, l’éternelle souffrance de l’humanité, La Route nous offre également l’amour d’un père et de son fils, sentiment se présentant comme le dernier (et unique) rempart contre la cruauté ineffable sortant des ténèbres alentours. La Route est un roman brillant portée par une écriture intelligente : rythme et lenteur, mystère et austérité, un réel envoûtement. Ce roman a reçu le prix Pulitzer aux USA en 2007

 

A Mélie, sans mélo 13/06/2009

Filed under: Coup de coeur adulte — mediathequedeplouzane @ 11:04

A Mélie, sans mélo
de Barbara Constantine
Calmann-Lévy

A Mélie, sans mélo

La campagne, un vélo… des vélos… beaucoup de vélos ! « A bicyclette » de Montand dans la tête et c’est parti pour les vacances ! Mais dernières peut-être pour Méliz, alors qu’elles soient inoubliables. Et elles le seront. D’amours contrariées en idylles naissantes, de siestes bucoliques en nuits blanches, c’est subitement un matelas qui prend la parole pour narrer la presque fin de l’histoire…

 

J’ai besoin de toi plus que je ne t’aime et je t’aime si fort 07/06/2009

J’ai besoin de toi plus que je ne t’aime et je t’aime si fort
Gunnar Ardelius
Editions Naïve

 

Détails sur le produit

 

C’est avant tout la couverture du livre qui charme l’oeil : chambre où se mêlent faux désordre d’ados et traces de jouets d’enfants. S’ensuivent de courts textes sur les premières amours ; si courts et délicats qu’on en perd parfois le fil. Car tout est volontairement suggéré en temps réel. Les doutes, les joies, les peurs, l’évolution de l’histoire de Morris et Betty, par petites touches et sans drame.

Destiné à priori aux grands adolescents, ce court roman initiatique puise ainsi sa force dans son refus de grands effets mélodramatiques et finalement c’est chacun qui s’y retrouve quelque soit son âge. Une centaine de pages sur la vie, tout simplement.