Médiathèque de Plouzané

Blog officiel de la médiathèque de Plouzané

Idées cadeaux de dernière minute??? Des BD biensûr 18/12/2011

Marie-Eve a gouté, savouré et dévoré

En cuisine avec Alain Passard de Christophe Blain.- Gallimard, 2011

Détails sur le produit

Après avoir exploré les recoins du Quai d’Orsay, C. Blain s’attaque aux mondes des étoiles. Alain Passard est LE chef étoilé qui transforme le blafard navet en feu d’artifice du palais, le triste rutabaga en symphonie pour papilles ou le lassant poireau en voyage extatique. C. Blain a été souvent mangé aux 3 étoiles de Passard pour préparer sa BD (la prochaine fois : une p’tite BD sur les hospices de Beaunes?§?) Il a également visiter ses potagers : et oui l’artiste ne sert dans son restaurant que les légumes de ses jardins. Il suit et décrit la création culinaire, l’exhubérance du chef, sa propre mise en scène (un peu aussi) avec humour et un dessin vif et direct, le tout ponctué par des recettes du maestro. Bref une BD pour tous les gourmands de bonne chaire et de bonne BD.

 

Les Ignorants d’Etienne Davodeau.- Futuropolis, 2011

Détails sur le produit

Que faut-il pour accompagner un bon repas? Un bon vin évidemment. E. Davodeau nous emmène à la rencontre de Richard Leroy, viticulteur en biodynamie dans la vallée de la Loire. Ce dernier l’initie à son métier : taille de la vigne, fabrication du tonneau, fermentation, souffre or not souffre… et évidemment découverte et dégustation.De son côté E. Davodeau lui fait découvrir son métier de dessinateur-auteur de BD, lui fait rencontrer d’autres auteurs comme Gibrat, Matthieu ou Guibert, l’emmène chez son éditeur, dans des salons, des expos (pauvre Moebius!). Une inititation croisée très riche tout en restant très simple et pleine d’humanité. A lire sans modération.

 

L’Art de voler de Kim et Antonio Altarriba.- Denoël, 2011

Détails sur le produit

Ici fini les agapes, tout n’est pas saveur et volupté. Cette histoire est très dure ET très puissante. Elle retrace le parcours d’un homme plein de courage, de rage de vivre et d’idéal, que l’histoire finit par vaincre, par conduire à la résignation. Un héros quotidien, magnifique et malheureux. Le père d’Antonio Altarriba s’est suicidé à l’âge de 90 ans dans sa maison de retraite. Ce fait divers a fait scandale en Espagne. L’auteur rend ici hommage à son père, un homme à la vie dure, engagé dans les tourments du XXème siècle : guerre d’Espagne, camps de concentration en France, pauvreté, racisme ordinaire, trahison…
Un livre magnifique sur la grandeur d’un homme pas si ordinaire que ça, ses luttes et combats, mais aussi ses désillusions et résignations. Une histoire pleine de force, d’espoir et de douleur! 

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s