Médiathèque de Plouzané

Blog officiel de la médiathèque de Plouzané

Le chant des plaines 20/05/2017

Valérie a aimé

Le Chant des plaines de Kent Haruf, (Robert Laffont)

cover

Nous sommes dans un bled perdu du Colorado, où des destins se croisent. Une lycéenne de dix-sept ans enceinte d’un garçon parti sans laisser d’adresse est jetée à la rue par sa mère. Un prof du lycée du coin tente de s’en sortir avec deux gamins sur les bras après la fuite de sa femme dépressive. Ce petit monde se retrouve dans la ferme des McPheron, deux vieux célibataires aux mains calleuses mais au coeur en or…

Voici un roman lumineux, qui vous enveloppe, qui vous emporte. Une histoire bouleversante, d’une grande humanité. Un livre qui fait du bien, un livre qui rend heureux.

Un livre à lire, tout simplement.

 

Coup de coeur 02/05/2017

Valérie a aimé

La Tristesse des éléphants, Jodi Picoult, Actes Sud

La mère de Jenna, Alice, a disparu lorsque celle-ci n’avait que trois ans.
Aujourd’hui, elle en a treize et est bien décidée à retrouver sa trace.
Elle n’a qu’une certitude : jamais sa mère ne l’aurait abandonnée.

Une histoire  tendre et passionnante, au suspense haletant !
Dès les premières pages, on ne lâche plus Jenna et ses deux acolytes,
Virgil, ancien inspecteur devenu détective privé alcoolique et Sérénity,  voyante qui ne voit plus rien ! Gros coup de cœur !

 

Poulets grillés/Rester groupés 07/04/2017

Valérie a aimé

Poulets grillés et Rester groupés, Sophie Hénaff, Albin Michel

 cover     

Vous voulez passer un bon moment ?
Des personnages hauts en couleur, des situations cocasses, des répliques qui fusent, une intrigue bien ficelée !
Lisez Poulets Grillés et Rester groupés, de Sophie Henaff, vous ne serez pas déçus ! Un régal !

 

Le pays que j’aime 24/03/2017

Valérie a aimé

Le pays que j’aime, Caterina Bonvicini, Gallimard

Le pays que j’aime parcourt l’histoire italienne récente, de 1975 à 2013,
à travers le destin d’un couple, d’une famille et de toute une société.

Un roman très agréable à lire, qui mêle admirablement petite et grande histoire !

 

Les mots entre mes mains 13/03/2017

Valérie a aimé

Les mots entre mes mains, Guinevere Glasfurd, Prélude

1630, Helena Jans Van der Strom, une jeune servante, arrive à Amsterdam pour travailler chez un libraire anglais.
Fascinée par les mots, elle a appris seule à lire et à écrire. Elle rencontre le philosophe René Descartes et ils s’éprennent l’un de l’autre.
Mais leur amour est contrarié par leur différence de condition et de religion.

Un roman très touchant sur l’histoire d’amour peu connue et très probable du philosophe René Descartes et d’une servante.
Une jolie découverte.

 

En route vers toi 14/02/2017

Valérie a aimé

En route vers toi, Sara Lovestam, Actes Sud

cover

Quatre objets d’un autre temps viennent faire irruption dans la vie désenchantée de Hanna. Ce sont les derniers témoins de la passion clandestine de deux amantes, Signe et Anna, un siècle plus tôt, à la veille du combat pour le droit de vote des femmes en Suède.
Intriguée, Hanna remonte obstinément la piste de ces objets …

En route vers toi est un magnifique roman d’amour dont les mots résonnent encore, une fois la dernière page tournée.

 

Obia 24/01/2017

Marie-Eve et Valérie ont aimé

Obia, Colin Niel, Le Rouergue Noir

Obia nous emmène en Guyane, sur les berges du fleuve Maroni, qui sépare le département français du Suriname. Une frontière quasi impossible à contrôler, propice au trafic de drogue. Et c’est donc sans réelle surprise que le capitaine Anato et le major Marcy apprennent que les deux jeunes hommes dont on a retrouvé les cadavres, à quelques jours d’intervalle, étaient des « mules », des passeurs de cocaïne. Pourtant, quelque chose à dû déraper, puisqu’ils n’ont pas pris leur avion, et se sont fait assassiner. L’affaire n’est peut-être pas aussi simple qu’elle en a l’air, et ses racines pourraient bien être profondément encrées dans le passé…

Obia n’est pas seulement un grand roman policier. C’est aussi un portrait de ceux qui ont fait la Guyane., les esclaves, les colons, les bagnards,…. Obia, c’est des histoires de mères et de déchirures, des non-dits et des ressentiments qui se transmettent de génération en génération. Obia, c’est l’esprit des ancêtres qui rodent toujours.

Colin Niel nous offre  un magnifique roman. Riche et beau.